Marketing, Marketing, Stratégie web, Stratégie web

Publicité Facebook – 5 erreurs à éviter

Les erreurs de publicité Facebook sont comme les mines au démineur. Une fois la patience perdue et que vous frappez à la mauvaise place, c’est terminé.


Lors de la création de vos premières campagnes publicitaires Facebook, votre objectif est d’éviter de commettre des erreurs de recrue. C’est une bonne chose que la publicité Facebook ne se termine pas par une explosion terminant la partie. Cela pourrait vous coûter plus en publicités, mais il existe toujours un moyen de réparer une campagne peu performante.  Cet article abordera 5 erreurs populaires dans les annonces Facebook et offrira les solutions pour vous rapprocher des résultats souhaités.

Les voici: les 5 pires erreurs qui hantent même les meilleures campagnes publicitaires de Facebook.

1) Les erreurs de ciblage

Peu importe la qualité de votre copie, de votre conception ou de votre placement d’annonces Facebook, c’est visible par un public indifférent, il n’y aura pas beaucoup de résultats. Lors de l’analyse des statistiques de ses ventes Q3 de 2016, AdEspresso a constaté qu’il pourrait y avoir plus d’une différence de 1000% dans le coût par clic des annonces, selon le public visé.

Par exemple, le coût par clic pour certains groupes d’âge est plus élevé que d’autres. AdEspresso a exploré les différences dans les coûts publicitaires par tranche d’âge:


Une recherche de clientèle pourrait être une solution intelligente pour lancer vos campagnes publicitaires Facebook afin de vous assurer que vous ciblez le bon public.

Comment éviter de mal cibler son audience:

1) Faites des recherches basées sur la démographie – Passez en revue votre base de clientèle et découvrez les données démographiques répandues: âge, sexe, emplacement, ancienneté du travail, comportements d’achat, style de vie, éducation, etc. Ensuite, ciblez ces groupes démographiques sur Facebook.

2) Analyser les intérêts – Utilisez Facebook Audience Insights pour saisir qui est votre public cible. Cet outil de Facebook contient des informations agrégées qui ont déjà exprimé sur Facebook, ainsi que des informations provenant de partenaires tiers de confiance. Une fois que vous avez pris connaissance des intérêts de votre public potentiel, il sera également plus facile de créer des messages publicitaires pertinents et de créer un dessin publicitaire gagnant.

3) Intérêts de niche cible – Au lieu de cibler des intérêts généraux qui décrivent des centaines de milliers de personnes, restreignez votre public cible. Vous pouvez ajouter plusieurs couches d’intérêts afin que les membres du public doivent correspondre à au moins un intérêt sur chaque niveau de ciblage. Facebook recommande un ciblage publicitaire de niche pour les annonceurs visant à atteindre un public très spécifique.


 

2) Audience faible et offre sans valeur

Lors de la création de messages publicitaires, vous devriez considérer le fait que tous les internautes ne voient pas votre annonce connaître votre marque. Bien que certains connaissent déjà votre produit et ses bénéfices, il y a de bonnes chances que beaucoup de téléspectateurs n’aient jamais entendu parler de vous.


Dans la plupart des campagnes, le public cible peut être classé en trois groupes différents:


1) Les glaçons
– personnes qui n’ont jamais entendu parler de vous et qui n’ont pas visité votre site ou votre landing page avant. Dans le monde publicitaire de Facebook, les glaçons sont généralement les personnes que vous ciblez avec un public enregistré.

2) Les réchauffés – ceux qui savent que vous existez, mais qui ne savent pas ce que vous faites.

3) Lave en éruption – les gens qui ont acheté quelque chose de vous avant ou qui descendent l’entonnoir de conversion, en voie de devenir client.


chaud_froid
















Chacun de ces niveaux de température du canal PPC nécessite une campagne publicitaire dédiée à Facebook.

En gros, Si votre annonce sur Facebook avance directement sur “Cliquez ici et achetez maintenant!”, Vos clients potentiels pourraient considérer qu’il n’est pas pertinent ou même menaçant. Il vaut mieu expliquer “le pourquoi” de procéder à un appel à l’action.

3) Ne pas utiliser le bon type d’annonce

Facebook permet aux annonceurs d’expérimenter plusieurs types d’annonces différentes.

Fil d’actualité

Les annonces apparaîssent d’actualité passerons dans le fil d’actualité de votre auditoire cible, comme une publication d’un proche ou ami. Elles sont généralement le premier choix de débutant d’annonces Facebook: elles sont simples à créer et à configurer.


Annonces vidéo

Alors que les annonces d’informations d’actualité sont l’un des types d’annonces les plus faciles à créer, ne négligez pas toutes les autres options telles que les annonces vidéo et les annonces principales. Ce sont ces annonces qui auront un plus grand engagement avec votre auditoire.

Voici un exemple de Coca-cola:

exemple_pub_cocacola


Pour vous donner une idée des possibilités, voici d’autres types de pubs Facebook:


Colonne de droite

C’est l’un des plus basiques et les premiers types d’annonces Facebook avec un titre, une description et une image unique. Vous pouvez voir ces annonces sur votre flux de nouvelles de bureau.



Annonces principales

Les annonces principales de Facebook donnent aux gens un moyen rapide d’opter pour des choses comme les livres électroniques, les bulletins d’information, les citations et les offres directement à partir de leurs appareils mobiles. Vous pouvez habituellement reconnaître une annonce principale par le bouton “Télécharger” d’appel à l’action.

exemple_linkedin_ad

Caroussel

Aussi connu sous le nom de d’annonces multi produits, ce type d’annonce permet de présenter jusqu’à dix images et liens dans une seule annonce.

carousel_ad_chipolte

Canevas

Des publicités optimisées pour mobile et animées qui aident à raconter l’histoire de votre marque.

caneva-ad

 

Événements

Les annonces événementielles aident à promouvoir des événements spécifiques et à informer et à assister davantage de personnes. 



Installation application mobile

Ce type d’annonce permet de promouvoir votre application et de les installer sur mobile.




4) Trop de texte dans la publication et dans le contenu

En ce qui concerne les annonces de Facebook, “less is more”. En expliquant comment améliorer la page de destination, ConversionXL a expliqué que “Plus les entrées visuelles et les options d’action que vos visiteurs doivent traiter, moins ils sont susceptibles de prendre une décision de conversion”. En gros, si y’a trop de stock, ton annonce marchera pas. Voici un exemple avec trop de lecture:



Voici un graphique démontrant que moins il y a de caractères, plus l’engagement est grand:


5) Incohérence entre la publicité et la page de destination

Imaginez que vous avez cliqué sur cette pub annoncant des vidéos de promotion et que vous  arrviez sur une page offrant des logos personnalisés à la place. Ce serait décevant, n’est-ce pas?

Publicité Fiver sur Facebook

Heureusement, la page de destination de Fiverr présente le même produit que son annonce:



Malheureusement, il existe plusieurs annonces Facebook qui aboutissent sur la page d’accueil de l’entreprise ou à des pages de destination non pertinentes. Promouvoir une chose dans vos annonces Facebook et ne pas conserver le message dans son entonnoir de vente pourrait être une erreur coûteuse.

La personne qui s’intéresse à un produit spécifique et qui ne parvient pas à le trouver rapidement votre page de destination pourrait être encline à quitter la page. Pour que la proposition de valeur de votre annonce Facebook et de la page d’atterissage soient alignées, utilisez le même message dans votre entonnoir de vente.

En conclusion, les erreurs de publicité Facebook ne sont pas réservées qu’aux débutants. Nous pouvons tous prendre le risque de commettre une erreur imprudente. La meilleure solution demeurant de se baser sur les meilleures pratiques, voici des exemples intéressants pour vos futures publicités!

Author


Avatar

Vincent Camiré

Audacieux dans l'âme, passionné par la technologie et l'innovation, j’utilise le web pour rendre nos organisations et notre société plus efficaces. Diplômé en gestion des technologies d’affaires à l’université de Sherbrooke depuis 2014, j’évolue avec les entreprises dans l'accomplissement de leurs objectifs numériques.